Tableau d'artiste Ahmed Afailal

Tableau d'artiste Ahmed Afailal je vends '4 tableaux de de l'artiste marocain très cotés Ahmed Afailal LES DIMENSIONS DES TABLEAUX ENVIRON 67X 50LES PRIX 1500 EUROS LE TABLEAUAhmed Afailal, le revenant Né en 1949 à Jbel Lahbib, dans les environs de Tetouan, Ahmed Afailal entame ses études en arts plastiques à l'Ecole des Beaux Arts de Tétouan (71–74). En quête d'affûter ses talents d'artiste, il poursuit ses études à l'Ecole des Arts Appliqués à Séville, Espagne (74–75) puis à l'Ecole Supérieure des Beaux Arts San Fernando à Madrid (75 - 79). Son coup de coeur fut la gravure, la fresque et la médaille pour lesquelles il éprouve une grande fascination et un amour inconditionnel. En 1979, il est nommé professeur d'Education Plastique à Tanger et lui fut décerné le deuxième Prix en gravure de l'Ecole Supérieure des Beaux Arts San Fernando à Madrid. Et ce ne fut pas le début. Car Afailal est né peintre. Il fut l'un des premiers à intégrer la calligraphie arabe dans ses œuvres. Pas pour l'esthétique mais la symbolique. Comme si le geste du pinceau ne suffit pas, n'assouvit pas, il fait assujettir les mots dans une expression abstraite et délicate pour véhiculer les maux qui le tourmentent au quotidien. Une recherche assidue, un effort inlassable où tout est bon pour faire ressortir la toile des principes académiques et canoniques de la peinture, pour que le sujet devienne toile et la toile sujet. Les limites et les frontières n'existent pas dans le monde d'Afailal. Déjà on en souffre dans le monde réel, cruel et injuste où nous vivons. Le bonheur, l'épanouissement, l'enthousiasme sont fort bien des aspirations qui dépassent le chevalet, le pinceau, les couleurs etc. Afailal en est conscient. Et il agit et réagit en conséquence et en connaisseur. Peintre jusqu'au tréfonds de son être, sa matière, il la forge de ses propres mains, sa palette est unique, ses thèmes effleurent le spiritualisme, frôlent les frontières de l'au-delà, interpellent le passé et questionnent le futur tout en se référant à un acquis culturel qui ne cesse de travailler son imaginaire dans tous les sens. Et comme un derviche tourneur en transe, il trouve l'équilibre dans le déséquilibre et l'éventuel repos intérieur dans l'union de ses réflexions avec le geste plastique. Une sérénité dans le mouvement qui se dégage de l'ensemble des œuvres d'Ahmed Afailal. Réservé, conservateur, timide, mystique ou énigmatique, l'image d'Ahmed Afailal ne cesse d'attiser la polémique. Peu importe. Quand on vit dans un monde où l'on ne se trouve pas, on crée son propre monde. Entre réalisme et surréalisme, tradition et modernité, Afailal ne se soumet pas à la perdition, ne s'égare pas, il se fraye son propre chemin et nous fait découvrir par sa palette, qu'il confectionne lui-même, des dimensions et des perspectives inconnues, des voies inexplorées. Et, en toute modestie, au lieu de dénigrer, de discréditer, il donne libre voix à son imagination et laisse sa peinture discourir, loin des sentiers battus. Soucieuse de rendre à César ce qui est à César, la galerie d'art Medina Art gallery expose à partir du 10/12/2010 des œuvres inédites de cet artiste prodige. Il s'agit là d'un hommage aux talents inouïs d'un artiste d'une grande envergure, d'une prise de conscience de la valeur artistique et esthétique du travail d'Afailal, d'une quête de réconciliation en guise de retrouvaille entre le public et le peintre. Mais aussi d'un incroyable voyage dans le temps unique et peu récurrent puisque l'exposition retrace le fabuleux itinéraire de l'artiste et ses véritables moments de transition et de maturation qui ont ponctué son aventure. Une exposition passionnante dans le sens où et l'artiste et le public vont pouvoir revivre et partager ensemble des moments intimes dans un monde pictural d'une affinité et d'une beauté peu communes. A tout seigneur tout honneur! Anass MRABET. 30.Abou Chouaib DouKali (Bel Air) Tanger-maroc

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire